Dernières actualités

Bientôt une colocation pour personnes âgées dans la commune ? 39370

Ce n’est encore qu’un projet, mais il pourrait se concrétiser rapidement.
À Mouchard, la société Âges & vie prévoit d’ouvrir prochainement une maison des seniors. L’opportunité pour les personnes en perte d’autonomie de découvrir les joies de la colocation. I l y en a déjà près d’une cinquantaine disséminée un peu partout en Bourgogne-Franche-Comté, accueillant près de 350 résidants à ce jour. Érigées depuis 2008, les colocations pour personnes âgées, gérées par la société Âges & vie, rencontrent un franc succès.
Toujours au stade de projet
À Mouchard, une modification du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) a été réclamée, lors du dernier conseil municipal du 26 avril, pour permettre la construction d’une de ces maisons des seniors. « Nous sommes toujours au stade du projet, explique le service de communication de la société Âges & vie. Nous sommes en attente du terrain au bout du Champ de foire. Une fois l’acquisition réalisée, nous nous occupons de tout, de la construction à la gestion. »
Quand cette maison verra le jour, elle pourra, à l’instar des précédentes, accueillir jusqu’à huit colocataires en perte d’autonomie dans autant de studios de 30 m2 à 40 m2. Toutes pourront se retrouver au quotidien dans une salle commune de 80 m2 pour partager un repas ou prendre part à un des événements organisés chaque semaine. I« On est très loin des résidences pour seniors habituelles »
« C’est une solution proposée à des personnes en perte d’autonomie. On est très loin des résidences pour seniors habituelles. Ici, les personnes âgées pourront emménager avec leurs meubles, en couple ou avec leurs animaux de compagnie, détaille le service de communication de la société gérante. Les auxiliaires de vie habiteront à l’étage, au-dessus des studios des résidants, assurant une présence continue tout au long de l’année. »
Quelques semaines après une première rencontre avec la municipalité de Mouchard, en janvier 2019, Âges & vie espère donc pouvoir ouvrir cette colocation d’un genre nouveau au plus vite.

LE PROGRES - 6 mai 2019

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse







 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :