Dernières actualités

******

Pour visiter ou réserver une chambre, contactez-nous
par téléphone : N°Vert : 0801.07.08.09,
ou par email : contact@agesetvie.com

******



Moment de vie


23.11.2020 - Essert 90039 Beaujolais nouveau
23.11.2020 - Essert 90039 Beaujolais nouveau
23.11.2020 - Essert 90039 Beaujolais nouveau
23.11.2020 - Essert 90039 Beaujolais nouveau
23.11.2020 - Essert 90039 Beaujolais nouveau

Dans la presse


20.06.2021
20.06.2021
20.06.2021
19.06.2021
18.06.2021

La colocation, une alternative aux maisons de retraite 39228 39193 39124

Après une première colocation à Foncine-le-Haut, deux autres au DeschauXj deux nouvelles maisons Ages et vie vont accueillir des seniors du côté de Chaumergy.
Le Progrès a rencontré les résidents du Deschaux pour qu’ils témoignent de leur expérience de vie en communauté. Voilà une belle alternative aux maisons de retraite, Ehpad et autres établissements médico-sociaux. Les colocations, très tendances chez les jeunes, ont désormais le vent en poupe pour les personnes âgées en perte d’autonomie.
Le dispositif Âges et vie, gestionnaire immobilier et prestataire de services à la personne, qui dépend du groupe Korian, propose des logements flambant neufs pour que des seniors puissent vivre le plus normalement possible, dans leur environnement familier, accompagnés par des auxiliaires de vie. I « Si je cherchais à fuir en Ehpad, là, je n’ai pas envie de m’en aller » « Au Deschaux, le succès a été immédiat. Les quatorze places ont vite trouvé preneur.
Il y a même une liste d’attente en cours », avance Julien Comparet, chargé de communication d’Âges et vie. Et pour faciliter le quotidien de ces se niors, six auxiliaires de vie se relaient pour les accompagner en permanence. « Parmi les salariés, deux vivent sur place, à l’étage, dans des logements de fonction avec leur famille », précise Julien Comparet.
Ces salariés gèrent la maison de A à Z en plus d’une prestation de service à la personne. Mais l’objectif reste de faire participer au maximum les
« colocs » aux tâches ménagères. « Il faut qu’ils aient envie, on ne les force pas ! Mais on fait tout pour leur apporter notre aide », relate Mégane Cordier, auxiliaire de vie en remplacement d’un congé maternité au Deschaux et qui sera titularisée à la maison de Chaumergy, en juillet.
« Ici, la vie y est très agréable. Il y a de la liberté, on peut recevoir des visites sans contraintes. Si je cherchais à fuir quand j’étais en Ehpad, là, je n’ai pas envie de m’en aller », confesse Denise, qui occupe une chambre avec son mari, Sigmon. Âges et vie propose évidemment des logements tout équipés, meublés. Mais la structure encourage les locataires à apporter leurs effets personnels. Tous aménagent donc avec plus ou moins d’objets qui les ont suivis au cours de leur vie. C’est le cas de Françoise qui n’a pas hésité pour s’entourer de ses bibelots favoris. « C’est chouette, je me sens comme à la maison. Il y a beaucoup de bienveillance et de beaux échanges avec les colocataires et les accompagnants. » Les animaux de compagnie sont autorisés, aussi bien dans les espaces privésque dans les parties communes, si bien sûr, tous les colocataires sont d’accord.
« Mieux que de rester seule »
Ce critère était primordial pour Charlotte, qui n’envisageait pas de venir ici sans son fidèle compagnon, César. « J’avais des doutes sur le dispositif au début. Mais avec César, je ne savais pas où aller.
J’ai bien fait de venir car je m’entends bien avec tout le monde. C’est bien mieux que de rester seule », se réjouit-elle. La colocation semble être un moyen idéal pour lutter contre l’isolement des seniors et pour leur offrir une fin de vie digne de ce nom. Du côté des salariés, le concept a aussi fait mouche. « L’atmosphère de travail est géniale. On vient avec le sourire. C’est très gratifiant de voir ces personnes épanouies », reconnaît Mégane Cordier.
À chaque nouvelle implantation, Âges et vie donne la priorité aux habitants de la commune choisie et s’assure d’être situé à proximité des commodités inhérentes à la vie d’un village. Deux autres projets d’implantation sont à l’étude dans le Jura, du côté de Mouchard et Saint-Aubin.

LE PROGRES - 20 juin 2021

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse





 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :