Dernières actualités

Montfaucon : Raymonde Chourlin fête ses 104 ans 25395

Ancienne institutrice, Raymonde Chourlin a célébré à la Maison Ages et Vie ses 104 ans d’existence. Parmi ses plaisirs, résoudre ses mots croisés.
En présence d’une partie de sa famille et du maire de Montfaucon, Raymonde Chourlin a fêté ses 104 ans samedi après-midi à la maison Ages et Vie où elle réside depuis deux années.
Cette ancienne institutrice, au caractère affirmé, est toujours aussi alerte et s’adonne volontiers aux grilles de mots croisés avec les autres résidentes, ayant conservé toutes ses facultés intellectuelles.
C’est en entonnant l’hymne Franc-comtois d’une voix sûre et enjouée (« chant qu’elle apprenait à ses petits élèves », a-t-elle confié) que cette dynamique centenaire a accueilli famille et amis, venus les bras chargés de fleurs et cadeaux.
Danielle et Jean-Pierre, ses enfants (Alain le frère jumeau de Danielle étant retenu à Lyon), et deux de ses arrière-petits-enfants étaient ravis de constater que Raymonde se trouvait en bonne forme, sans problème de santé particulier.
Un cachet pour la tension et c’est tout !
« Elle ne prend aucun traitement, à part un cachet pour la tension. Elle est étonnante. Elle n’a pas de problème majeur mais elle préfère se déplacer maintenant à l’aide d’un déambulateur, conservant un mauvais souvenir de sa chute de l’an passé », explique sa fille.

Raymonde a livré quelques confidences : « Je suis étonnée d’être arrivée jusqu’à cet âge, je vais bien, mais la mémoire commence à me faire défaut, je confonds mes petits-enfants avec mes arrière-petits-enfants et ne me souviens pas toujours de leurs prénoms ». Et l’ancienne enseignante de compléter : « Quant au téléphone portable que mes enfants m’ont donné j’oublie de le recharger et je me trompe souvent de numéro. Je ne saurai jamais m’en servir, heureusement que le personnel me vient en aide ».
Raymonde Chourlin revient sur son entrée dans la Maison Ages et vie. « J’ai eu du mal à intégrer la résidence à mon arrivée, mais désormais je m’y sens très bien. Ils sont devenus mes amis que je considère comme ma famille », assure-t-elle d’un air malicieux avant de partager un magnifique gâteau.
Née le 28 décembre 1914, aux Chaprais (ses parents tenaient le Café de l’étoile), elle a effectué ses études à Besançon. Elle a ensuite été nommée institutrice et a exercé dans différentes communes du Doubs, où elle a fait la connaissance de son mari également instituteur (décédé en 2004).
Ayant effectué toute sa carrière dans l’enseignement, son dernier poste d’institutrice a été à l’école primaire de Trépot.

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse





















"Coup de jeune pour la cohabitation" - Le Journal de l'Action (...)

0 | 16 | 32
 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :